12 mai: c'est quoi être un "super-héros"?

 

 

Aujourd'hui, nous fêtons comme tous les ans la journée internationale des infirmiers et des infirmières. 

Historiquement, nous fêtons le jour de la naissance de Florence Nightingale, fondatrice des soins infirmiers.

 

Cette année, la saveur de cette fête est différente.

 

  Tout d'abord parce que l'OMS a déclaré l'année 2020 "année des infirmiers (ères)" en l'honneur du bicentenaire de la naissance de F.Nightingale. Cela devrait nous mettre du baume au coeur, nous faciliter la mise en avant de nos compétences, valoriser notre travail....

 

   Et puis, la saveur du COVID-19 est arrivée, attenuant tout le reste...

 

Notre rôle dans cette pandémie?

 

   Difficile à définir....

Sur le terrain, nous savons, les patients savent, les médecins savent.....

Mais en haut-lieu???

Nos compétences nous permettent d'évaluer, d'organiser, de surveiller, de consulter et téléconsulter, de prévenir, d'éduquer....

La CNAM nous a offert certaines possibilités, le gouvernement en a refusé d'autres.

D'autres professions vont faire notre travail bénévolement après une formation:

 

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/deconfinement-les-brigades-mobiles-covisan-en-pleine-formation_3951149.html

 

Nous ne débattrons pas plus sur ce sujet, nous le réservons pour plus tard.

 

Les soignants, et en particulier nous les infirmières(ers), Super-Héros?