Le COVIDIen 13

April 10, 2020

 

"Covidiennes, Covidiens,

 

Une petite interruption dans nos parutions mais rien d'insurmontable 😁.

 

Vos deux rédacteurs on fait une petite pause "cause que les journées et les nuits sont trop courtes" et que nos petits loulous ont un peu monopolisé toute notre attention. 😍

 

L'actualité locale s'est un peu mise en veille, il semble que le tsunami  🌪⛈🌩⚡ annoncé ait finalement été impressionné par vos tempéraments de feu et nos préparatifs,et si nos hôpitaux sont réellement bien chargés avec malheureusement de trop nombreuses victimes, à domicile les cas que nous surveillons se remettent plus ou moins vite sur pieds 😉😃

 

Et finalement les contacts que nous avons de part et d'autre de notre beau département son souvent les mêmes pour le domicile.

La situation semble sous contrôle 😅 pourvu  que cela dure et restons sur nos gardes, nous allons pouvoir reprendre un peu notre souffle 😎.

 

Charge à nous de maintenir auprès de nos patients et de leur famille le message de ne pas baisser la garde et bien respecter le confinement qui a permis de réduire les afflux massifs vers les hôpitaux.

 

L'arrivée plus fluide dans les services d'urgences des patients COVID permet d'améliorer leurs prises en charge et d'augmenter leurs chances de survie 😉

 

De même les PMA (ou centres COVID) ont vu nettement diminuer le nombre de consultations allant même jusqu'à fermer ponctuellement leurs portes et leur permettant d'assurer plus sereinement les télésuivis.

 

 

Notre chance je crois aura été d'avoir "le temps" de nous organiser et donc nous préparer, mais aussi de bénéficier des bienfaits du confinement, contrairement au Grand est en particulier et la région parisienne qui ont soufferts de plein fouet de cette catastrophe sanitaire.

 

N'oublions pas toutefois que si nous parvenons à "gérer" nos patients à domicile et que nous n'avons pas (je crois) au domicile perdu de patients, il n'en a malheureusement pas été pareil partout et que certaines, certains, d'entre nous on vu partir des amis ou des connaissances et que le COVID laissera des cicatrices plus ou moins profondes dans nos cœurs 😢

 

 

Alors ne lâchons pas "la pression" sur nos patients et nos familles et conjurons les de rester chez eux car il mes semble que depuis vendredi il y aurait une certaine relâche dans nos rues 😒

 

 

Je voulais aussi profiter de cette édition un peu plus "légère