Le COVIDien 11

April 7, 2020

 

Ce soir, je vous propose du 2 en 1!

Le 1er avril n'a pas été très inspirant pour nous, je vous mets juste un des liens que nous avons proposé: un jeu interactif sur l'habillage à l'entrée et le déshabillage en sortie de chambre de patient en cette période de COVID.

 

           https://play.medgame.com/covid-chac/resume

 

 

"COVIDiennes, COVIDiens

 

    Pas de poisson d’avril ce soir, juste vérifiez vos masques surtout car malheureusement des régions se sont vues délivrées des masques moisis !

 

     Autant hier soir nous avons pu être légers, autant ce soir l’info est dense, nous essayons toujours d’être le plus concis possible mais il faut aussi être le plus clair possible.

 

    Plusieurs fois j’ai été interpelé sur des questions de nomenclature : savoir si nous avions moyen de revaloriser nos facturations dans le cadre de la prise en charge de patients COVID, lors des prélèvements sanguins ou les pansements, dans les conditions de protection que nous devons appliquer en ce moment et qui sont chronophages.

 

NON !!! RIEN !!!

 

   Pas de revalorisation pour le moment même si nos collègues en pour-parler avec le ministère et la CNAM (Caisse Nationale d’Assurance Maladie), sont sur des projets de nouvelles cotations applicables dans le contexte COVID suspect ou positif. Pas de retour actuellement, donc nomenclature habituelle à appliquer.

 

  • RAPPELS DE FACTURATIONS

Petite précision pour les explications qui vont suivre, lorsque je parle de patient COVID, il faut entendre « COVID19 avérés » (c’est-à-dire testé positif) ou « COVID19 suspect » (donc sur état clinique et « posé » par le médecin).

    La prescription médicale doit porter cette mention (rapprochez-vous des prescripteurs s’ils ont tendance à l’oublier, c’est un point sur lequel nous insistons régulièrement auprès des PMA ou centres COVID.

Pour le moment les seules cotations applicables en lien avec le COVID19 sont :

 

1.      Visite à domicile des patients COVID          =         AMI5.8 (sur prescription médicale),

         NOTER QUE :

  • En temps normal : la convention prévoit que si vous vous déplacez chez un patient qui serait « hors votre secteur » parce qu’un cabinet est plus p