Le COVIDien 5


Après une première expérience, pause pour le COVIDien le week-end, ce qui nous a permis de nous concentrer sur l'organisation.

Le mailing du COVIDien a repris le lundi 23 mars avec un grossissement des effectifs (les 60 IDELS ont été dépassés)

Le but d'aujourd'hui est de vous montrer un exemple d'organisation et de coordination.

"Bonsoir à tous !

Ce soir, je prends le relai du COVIDien, histoire que Pascal se repose un peu (bon, pour ceux qui le connaissent, vous savez bien que Pascal et repos sont loin d’être copains !!!)

Tout ce qui est abordé reste à compléter par votre expérience et le partage de cette dernière (les … sont en attente de remplissage). Nous ne prétendons pas détenir LA vérité, au contraire, vous êtes déjà impliqués dans notre démarche collective, nous vous incitons à l’être encore plus.

Les réflexions du jour sont les suivantes :

  1. Fonctionnement de notre groupe COVID’EL et les différents outils

  2. Comment exercer notre art au quotidien ?

  3. Infos du jour

  4. Comment affronter ce tsunami qui va arriver ?

  5. Création d’un listing commun de remplaçants ?

  6. Informations sur les masques et proposition du laboratoire Mölnlycke

C’est parti !!!

1- Fonctionnement du COVID’EL (nom du groupe WhatsApp)

Tout d’abord, sachez que la création de ce groupe s’est faite spontanément dans un esprit collectif. La crise sanitaire qui est sur le point d’arriver doit être anticipée, organisée afin que nous soyons prêts le jour J (le serons-nous réellement ? En tout cas nous nous donnons tous les moyens)

Nous avons décidé d’utiliser plusieurs moyens de communication :

  • Le recensement des stocks de surplus de matériel de chacun. Pas ce qui vous est nécessaire au quotidien. Ce listing permettra de dépanner ceux qui sont en manque, y compris dans les autres professions. Quelqu’un nous a proposé de l’aide les après-midi, pour transférer le matériel si besoin. Modalités à voir avec lui. Roxanne est responsable de ce listing et va gérer l’offre et la demande. Pour cette mission elle sera secondée par Cyprien, il faudra vous adresser à eux par SMS directement en indiquant vos besoins. Ils vous répondront au plus vite en vous indiquant qui joindre et où.

Il vous restera alors à vous rapprocher de la personne indiquée pour convenir ensemble de votre RDV.

Roxane

Cyprien

  • Le recensement des moyens « humains » (nous en somme). La responsable est Anne-Laure : elle gère une liste la plus complète possible de notre effectif IDEL.

Elle recensera les besoins « humains » des cabinets qui pourraient faire appel au réseau, au cas où par exemple l’ensemble des IDEL seraient isolées (ce qui peut arriver chez nous tous). Ces cabinets pourraient faire une demande de renforts au réseau qui à travers son listing peut aider à apporter une réponse.

Dans la même idée nous aimerions que vous signaliez par mail si vous pensez avoir des disponibilités même ponctuelles pour renforcer un cabinet en galère pour la réalisation de soins urgents. Anne-Laure reviendra individuellement vers les volontaires pour étoffer notre listing.

Et enfin pour connaitre aussi l’état de notre troupe, il faudrait par mail ou SMS vers Anne-Laure également que vous nous signaliez si vous entrez en quatorzaine (comme le moment où vous en sortez) et votre disponibilité pour travailler peut-être à distance si un besoin émergeait.

De la même façon, nous pourrons proposer sur la base de celles qui sont d’accord pour y aller des ressources humaines pour les PMA. Nous y avons des IDEL qui feront la jonction.

S’adresser à elle directement.

Anne-Laure

  • La communication (ça c’est moi) : je regroupe les informations et vous fais de beaux textes comme celui-là. J’essaye de dénicher des conseils sur la pratique … des infos utiles et des réflexions que nous pouvons mener tous ensemble.

  • La communication/coordination avec les médecins et pharmaciens et autres professionnels médicaux sociaux (Pascal) : il recensera les besoins des médecins, les questions, les besoins de matériel …

  • Des référents sur les PMA (Postes Médicaux Avancés) : pour l’instant au nombre de 3 (Viuz :Franck ; Reignier : Isabelle ; Saint-Jeoire : Marion) Leur rôle consisterait à faire remonter vers nous les besoins humains et en matériels de sorte que chacune de nos « cellules » puisse répartir dans la mesure de nos moyens, nos ressources (plus de détails au prochain épisode).

  • Whatsapp : je vous rappelle que cet outil est pour l’instantané, pour les urgences. Nous vous demandons donc d’écrire dessus uniquement en cas d’urgence, afin que l’information soit immédiate et la réponse instantanée. Nous effacerons régulièrement les commentaires jugés non utiles.

Voilà pour le fonctionnement.

Nous avons utilisé l’adresse mail de l’association par facilité (outil déjà en place). Le but n’est nullement de récupérer des adhérents, mais d’être le plus efficients et rapides possibles en concentrant sur une échelle à notre taille le maximum d’informations que nous partageons ensuite vers vous.

2- Comment exercer notre art au quotidien ?

Plein de questions se posent.., d’où plein de sous-chapitres (j’essaye d’organiser pour que cela reste digeste !)

Vous pouvez compléter

  • Quel matériel peut-on rentrer chez le patient ?

Nous vous conseillons des règles d’hygiène de base : finie la mallette en tissu, finie l’abondance de matériel emmené chez le patient, finies les surveillances de TA à tout va, …

A partir de maintenant, nous allons à l’essentiel, nous ramenons le strict nécessaire. Nous prescrivons les sets à pansement pour tous les pansements (évite les contacts), ….

  • Que peut-on laisser chez le patient ?

Liste non exhaustive :

  • Manugel : si patient ou famille de confiance, en cette période, les vols sont monnaie courante !

  • Surblouse : quand soins de contacts, que conditions de stockage sont possibles, et quand le patient/famille ne met(tent) pas(ses) mains partout.

  • Boîte de gants : toujours avec les mêmes conditions.

  • Astuces

Installer un circuit propre et sale dans sa voiture.

Pour les prélèvements sanguins : mettre garrot, coton, aiguille supplémentaire au cas où, dans un sac congélation à zip, ce qui permet de n’emmener que le strict minimum chez le patient.

Pour les pansements : prescrire des sets à pansement afin de minimiser le contact avec le patient.

Pour les TA : est-ce vraiment utile en ce moment ?

Pour « vider » sa tournée des patients : éducation+++, faire les semainiers pour plusieurs semaines (leur demander d’acheter des semainiers supplémentaires)

On pourrait favoriser le « télé-soin » pour garder le contact avec les patients que nous visitons actuellement pour une surveillance « légère » (attention ne pas utiliser les actes de téléconsultations de la NGAP, le « télé-soin » n’est pas à la NGAP et donc non facturable en l’état pour le moment). Nous en reparlerons ultérieurement.

  • Comment assurer la continuité au sein d’un cabinet ?

1 mot d’ordre : PRESERVEZ-VOUS !!!!

Ne partez pas dans de nombreux projets. Nous avons fait ce groupe pour ne pas s’éparpiller tous dans tous les sens ! Et petite confidence : nous sommes mieux organisés que les médecins !!!

Quel rythme de travail vous conseiller ? 1 infirmière au boulot par semaine ? 1 infirmier pour 3 jours de boulot ? Aucune idée, mais nous sommes partis pour des semaines de crise, il va falloir s’épargner et se reposer le plus possible.

Petit conseil : cure d’EPP (extrait de pépins de pamplemousse) pour renforcer les défenses immunitaires (je suis preneuse d’autres astuces)

Et psychologiquement ? Nous avons le droit de craquer, et de nous appuyer sur ce groupe pour trouver une oreille attentive.

Nous avons aussi la chance d’avoir des collègues formé(e)s dans ce type de soins ou des ressources dans nos connaissances. (s’appuyer sur les IDELS cliniciens, les IDELS formé(e)s en hypnose, sophrologie,…

  • Comment se désinfecter avant de rentrer chez soi ?

Quand vous avez la chance d’avoir une douche au cabinet : douche complète et changement de vêtement avant de rentrer chez soi…

Désinfection de la voiture avant de se doucher : volant, pédales, poignées de portière extérieure et intérieure, protection de siège à change quotidiennement (j’ai acheté des alèzes 180x90cm faute d’autre chose)…

3- Infos du jour

Bon, là c’est la partie pas drôle…

Bien que non officielle, il faut s’attendre à faire du palliatif à gogo.

Les critères de prise en charge des patients COVID+ sont en-dessous de 70 ans (voire 60 si ça s’aggrave) et sans comorbidité. Nous allons entrer dans une période où le but sera de sauver les gens, et donc prioriser ceux qui ont le plus de chance de s’en sortir.

Ma sœur (IDE en EHPAD à Angers) a eu une information de l’infectiologue du CHU : aucun de ses résidents ne sera hospitalisé. Voilà, on y arrive.

Voilà un extrait du quotidien du médecin :

« On a déjà commencé à sélectionner. Pour l'instant, on arrête les soins des personnes de plus de 70 ans car maintenant on a le recul suffisant pour se dire que c'est une place qui pourrait servir à quelqu'un d'autre. Dans notre hôpital, c'est une décision assez brutale pour les gens car on ne fait jamais ça.»[i] une médecin anesthésiste-réanimatrice à l'Hôpital Nord Franche-Comté

4- Comment affronter ce tsunami qui va arriver ?

Il faut se préparer, tant physiquement que psychologiquement. Se serrer les coudes, savoir que chacun de nous est une ressource.

Rester organisés nous permettra de gagner en efficacité.

Mettre nos ressources (matérielles, humaines) en commun nous permettra de répondre plus rapidement à toute demande.

5- Création d’un listing commun de remplaçants – disponibilités et IDEL indisponibles ?

C’est une suggestion à laquelle il nous faudra rapidement des réponses de votre part.

Nous avons un listing des tous les IDELS en place, il nous faudrait l’aval de vos remplaçants pour les inclure dans notre listing et les mobiliser si nous ne pouvons nous suffire à nous-mêmes.

Je le rappelle : ce groupe et cette entraide sont là pour le bien collectif. Il n’est aucunement question de se prendre les patients ou les remplaçants. A la fin de la crise, chaque cabinet reprendra son cours normal de fonctionnement et de patients.

6- Informations sur les masques et proposition de laboratoire Mölnlycke

Comme vous le savez certainement (ou pas, on s’en fout d’ailleurs), j’ai quitté ILSB pour m’occuper d’une autre association.

Ce week-end, j’ai publié le résultat de mes recherches sur les masques faits maison.

Je vous mets le lien, pour tous ceux qui ont des propositions de masque. Attention, aucun masque en tissu n’est homologué, donc si vous en recevez, gardez-les pour votre domicile.

Ce qui est intéressant surtout : c’est la proposition du laboratoire Mölnlycke qui nous propose à tous des échantillons de mépilex adaptés au port prolongé de masque.

Il serait intéressant d’avoir 1 personne qui devienne référent pour tout notre groupe (appeler, récupérer les échantillons, puis la distribution on verra)

https://www.unidel.org/single-post/2020/03/22/Quel-masque-contre-le-COVID-19

Marieke

[i] https://www.vice.com/fr/article/m7q4b3/le-quotidien-dune-medecin-en-reanimation-durant-le-covid-19"

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags