Infirmiers libéraux à deux doigts de s'énerver!

July 26, 2018

 

 

IPA : l'infirmière de demain ?

 

Le décret qui officialise le statut du nouveau métier d'infirmier en pratique avancée (IPA) est paru au Journal Officiel le 19 juillet dernier.  Cet infirmier pourra participer à la prise en charge globale du patient au sein d'une équipe de soins comprenant un médecin. Il sera autorisé à mener un examen clinique et à réaliser des actes techniques. Il pourra également prescrire des examens, des dispositifs médicaux ou certains médicaments.  Deux décrets et trois arrêtés* fixent et encadrent ce nouveau mode d'exercice de la profession d'infirmière. La première rentrée officielle en formation IPA est prévue en septembre 2018. Ce nouveau diplôme d’État d’infirmier en pratique avancée (DEIPA), accessible à tous titulaires d’un diplôme d’État infirmier ou d’une équivalence européenne se fera en formation continue.

 

 

Un statut difficile d'accès pour les libéraux !

 

Ce nouveau statut d'infirmière en pratique avancée, de part la formation de deux ans qu'il requiert, pourrait laisser les infirmiers libéraux sur le carreau...Assurément, pour ces professionnels du soin à domicile, il semble difficile de concilier travail et formation continue durant deux ans ?  Pourtant, certains infirmiers libéraux ont déjà débuté des formations qui pourront donner accès au statut d'infirmier en pratique avancée. En effet, certaines universités proposent déjà un master en « sciences cliniques infirmières » (université d'Aix-Marseille) ou encore en « sciences cliniques en soins infirmiers » (St Quentin en Yvelines). Les titulaires de ces nouveaux diplômes pourraient avoir à passer une validation de leurs acquis pour accéder au statut d'IPA. A ce titre, il serait intéressant que les infirmiers libéraux impliqués dans ces formations nous donnent leur opinion sur ce parcours hors du commun qui demande un investissement en temps conséquent.

 

 

Un nouveau statut qui ne fait pas l'unanimité !

 

Les récentes publications de l’Ordre National Infirmier mais également celles de certains syndicats à propos des infirmiers de pratique avancée ne laissent aucun doute sur leurs inquiétudes quant à l'avenir des infirmiers libéraux. Il semblerait que le territoire des infirmiers libéraux ainsi que leurs compétences se réduisent à peau de chagrin. Pharmaciens, structures d'Hospitalisation A Domicile, Services de Soins Infirmiers A Domicile, auxiliaires de vie, facteurs et maintenant infirmier de pratique avancée se battent et négocient ferme pour avoir une partie du magot. Dépossédés des prérogatives qui, jusque-là nous étaient échues, avons-nous d'autres alternatives que de nous unir pour faire valoir nos droits ? La création de ce nouveau métier d'infirmier de pratique avancée ne risque-t-il pas de créer un schisme entre les « plus compétents » et « les moins aptes » au sein des infirmiers libéraux ?

 

Chaud la rentrée !

 

Il semblerait que l'effet canicule se fasse sentir chez les infirmiers libéraux. Nombreux sont ceux qui naviguent entre ras-le-bol et découragement. La rentrée risque d'être chaude. Si nous ne voulons pas passer à côté de notre histoire, nous devrons être présents sur tous les fronts.  Aussi, Soyons unis et nombreux pour défendre ce merveilleux métier du soin qui est le nôtre. N'hésitons pas à descendre dans la rue pour faire valoir nos droits. Nous sommes plus de 5000 followers sur la page Facebook Unidel. Ce nombre est une force, cette page est un lieu de rassemblement apolitique et asyndical. Nous vous invitons à adhérer en masse à l'association UNIDEL. Fort de ses adhérents, ce groupe pourrait devenir un élément incontournable dans la défense de la profession aux côtés des syndicats qui y consentent.

 

UNIDEL est là pour vous défendre, vous soutenir et vous aider dans votre exercice. Sans vous, nous ne sommes rien. Sans vous, notre bonne volonté, nos idées, nos projets, nos actions resteront lettre morte faute d'adhérents. Rejoignez-nous !

 

 

 

 

 

Références:

 

*Au Journal officiel du 19 juillet 2018 ont été publiés cinq décrets et arrêtés instaurant la pratique avancée infirmière en France :

Le décret n°2018-629 du 18 juillet 2018 relatif à l'exercice infirmier en pratique avancée

L'arrêté du 18 juillet 2018 fixant la liste des pathologies chroniques stabilisées prévue à l'article R. 4301-2 du code de santé publique

L'arrêté du 18 juillet 2018 fixant les listes permettant l'exercice infirmier en pratique avancée en application de l'article R. 4301-3 du code de santé publique

Décret n° 2018-633 du 18 juillet 2018 relatif au diplôme d'Etat d'infirmier en pratique avancée

Arrêté du 18 juillet 2018 relatif au régime des études en vue du diplôme d'Etat d'infirmier en pratique avancée.

 

 

 

Share on Facebook
Share on