Aurély, une infirmière libérale qui en a sous le casque !

 

 

Unidel est l’association des infirmiers diplômés d’état LIBÉRAUX. Parmi nous, différents parcours, différents profils mais toujours la même ligne de conduite: la santé publique, le prendre soin, la suppression des barrières sociales, l’accès aux soins pour tous. Nous pouvons tous allier notre activité libérale à une autre forme d’exercice. La formation, le bénévolat ou encore le secours à personne en équipe constituée.

 

Portrait d'Aurély, Infirmier sapeur pompier volontaire (ISP)

« Faire de son métier un engagement volontaire. C’est le choix que certains d’entre nous ont fait et j’en fais partie. 

 

ISP késako?

Tout d’abord l’ISP est affecté au service de santé du service départemental d’incendie et de secours (SDIS) dont il dépend, le système hiérarchique veut qu’il y ait un infirmier de chefferie et un médecin colonel responsable de l’ensemble des infirmiers. Les visites médicales de recrutement et de maintien en activité sont une partie essentielle du rôle ISP. L’infirmier gère la biométrie avant que le médecin ne reçoive le sapeur pompier afin de valider son aptitude. Le Soutien Sanitaire Opérationnel (SSO) est l’astreinte réalisée jour et nuit par les ISP afin d’intervenir auprès des collègues sapeurs-pompiers (SP) engagés sur une intervention longue ou périlleuse. C’est venir au secours des SP.

 

Infirmier sapeur-pompier en action

Après une formation obligatoire au secours à personne en équipe, commune à tous les pompiers, l’ISP est formé aux protocoles de soins d’urgences (PISU). Ces derniers sont établis en collaboration avec le SAMU et permettent d’agir sans avoir de médecin à proximité. Lors d’une intervention, le protocole est mis en place en accord avec le médecin régulateur après un bilan complet. Les PISU regroupent la pose de VVP, l’injection de thérapeutiques telles que morphine, adrénaline, G30, vallium.... cela nous permet d’être engagé sur des départs réflexes lorsque la situation nécessite une prise en charge paramédicale. On retrouve les arrêts cardio-respiratoires, les malaises, les AVP... L’infirmier en intervention travaille en étroite collaboration avec l’équipage sapeurs-pompiers, du chef d’agrès responsable de l’intervention à l’équipier.

 

N’hésitez pas à vous rapprocher de votre SDIS si cela vous intéresse... chaque département a ses spécificités. »

 

Aurély et Stephane

 

 

 

 

 

G

M

T

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fonction Sound est limitée à 200 caractères

 

 

[removed]

 

Options : Historique : Commentaires : DonateFermer
Share on Facebook
Share on Twitter